Une caisse à fleurs commandée par Louis XVI préemptée par le Château de Versailles le 29 mars 2019

Cuvette à fleurs Courteille en porcelaine tendre de Sèvres, 1779, faisant partie d’une paire acquise par Louis XVI

Cette cuvette a été conçue en 1779 en paire avec une autre cuvette Courteille aujourd’hui conservée au château de Versailles. Elles sont mentionnées dans le registre d’enfournement du 29 novembre 1779 décrites : Deux cuvettes Courteilles fond Taillandier paysages, Castel Vincent (ArcH., Sèvres, Cité de la céramique, Vl1 f° 82). Le registre de paiement des peintres, précise que Geneviève Taillandier est en charge du fond coloré. Le roi Louis XVI achète deux paires de cuvettes pendant le voyage à Versailles en décembre 1779, sans description de décor, l’une à 288 livres chaque, l’autre à 480 livres chaque (ArcH. , Sèvres, Cité de la céramique Vy7, f° 178). La paire de cuvettes à fond Taillandier est mentionnée dans l’inventaire des porcelaines à Versailles en 1791 dans le cabinet des bains ainsi décrite : 2 corbeilles à fleurs en porcelaine fond lilas, à médaillons à paysage, de 10 pouces de large sur 7 pouces de haut.

L’acquisition de cette seconde pièce permettra au musée national du château de Versailles de réunir ces deux cuvettes, achetées par le Roi et séparées à l’époque révolutionnaire.

Cet achat s’inscrit dans une politique systématique de retour des collections royales à Versailles, à l’emplacement d’origine.

La cuvette conservée au château de Versailles a été publiée par Christian Baulez, « Acquisitions », Revue du Louvre, n° 1, 1995, P. 82.