Lots

Lot 19

Vendu : 24 000 €

Sèvres

Catégorie : Céramique, verrerie Ancienne

Sèvres
Paire de vases Médicis de la troisième grandeur, époque Louis Philippe, 1844
En porcelaine à fond bleu, à décor polychrome sur chacun d’une vue du château d’Eu.
Sur l’un, château d’Eu pris du moulin de Pakam, la peinture signée Langlacé et sur l’autre Château d’Eu, Seine Inférieure, la peinture signée Bucquet ; les peintures dans des cadres rectangulaires à pans coupés sont cernées de
rinceaux feuillagés, guirlandes de fleurs, palmettes, rosaces et fleurons en or et platine ; au revers les armoiries de la famille d’Orléans en or et platine dans un écu sous une couronne royale dans un médaillon circulaire, le bord
supérieur décoré de godrons simulés, base carrée en bronze doré.
Marqués à l’intérieur en bleu : Sèvres LP couronné 1844.
L’un accidenté restauré.
H. 42 L. 30 cm
Ces vases Médicis entrent au magasin de vente de la manufacture de Sèvres le
17 janvier 1845 ainsi décrits : Deux vases Médicis 3e sans anses fond bleu, cartels de
paysages vues du château d’Eu (Sèvres, cité de la Céramique (Arch. Vv4, f° 36). Le prix
de vente est fixé à 800 francs chaque. La feuille d’appréciation précise que les peintres
Louis Léon Bucquet (décorateur à Sèvres de 1842 à 1848) et Jean-Baptiste Gabriel
Langlacé (décorateur à Sèvres de 1807 à la fin de l’année 1844) reçurent chacun
225 francs, tandis que le doreur fut payé 165 francs (Arch. Sèvres Pb11 1845).
Ces vases sont présentés à l’Exposition des produits des manufactures royales en
janvier 1846 au Louvre sous le n°19. Décrits : 2 vases Médicis 3e fond bleu Vues du
Château d’Eu, nos vases sont livrés le 1er août 1850 par ordre du ministre de l’Agriculture
et du commerce au duc de Montmorency pour le comte de Neuilly, titre porté par le
roi Louis Philippe en exil (Arch. Sèvres, Vbb11, fol. 35 v). Louis Philippe est alors installé
en Angleterre, au château de Claremont dans le Surrey où il décède le 26 août 1850.