Lots

Lot 275

Vendu : 37 000 €

scriban

Catégorie : Mobilier

Important meuble deux corps en noyer et placage de noyer et ronce de noyer plaqué sur sapin. La partie basse, surmontée d’un plateau mouluré, ouvre par trois rangs de tiroirs avec traverse. Les tiroirs sont à trois panneaux de ronce de noyer à décor de rinceaux de bois noirci et incrustations d’ivoire. Montants à pans coupés à forte volute en partie basse. Traverse basse chantournée, moulurée avec agrafes.
La partie médiane, formant scriban, ouvre par un abattant comportant les mêmes incrustations que les tiroirs de la partie basse et découvrant un serre papiers composé de sept tiroirs dont deux caissons mobiles découvrant des secrets dans les montants.
La partie haute est composée d’une porte bombée encadrée de douze tiroirs dont le supérieur simulé. Ils reprennent les mêmes incrustations que les tiroirs de la partie basse. La corniche à fort débord est richement sculptée d’enroulements et comporte trois entablements. Les côtés sont décorés d’une resserve en ronce de noyer soulignée d’un encadrement de bois noirci. La partie centrale est ornée d’une volute en noyer.
Le meuble repose sur un fort piétement à enroulements.
Ornementations de bronzes tels que poignées tombantes, entrées de serrure.
Allemagne du Sud ou Autriche, milieu du XVIIIe s.
(quelques accidents et manques, bronzes rapportés).
H. 245 L. 144 P. 64 cm
Ce genre de mobilier, très fortement architecturé et souligné de puissantes volutes se retrouve également en Italie plus particulièrement à Milan. Ce qui n’est pas étonnant car Milan est alors rattaché à l’Autriche.
Vente après succession de Madame J., en présence de Maître de Cagny, commissaire-priseur judiciaire.