Lots

Lot 16

Vendu : 6 500 €

Saint-Pétersbourg, 1825

Catégorie : Argenterie

Saint-Pétersbourg, 1825
Plateau en argent de Georges d’Anthès par Christian Andreas Iantzen
De forme rectangulaire, à décor feuillagé et godronné, il est orné en son centre
des grandes armoiries d’Anthès.
Poinçon de l’orfèvre, de l’essayeur Aleksander Ilyich Yashinov et du détaillant
Karl Nichols & Heinrich Plinke.
P. 5920 g

Souvenirs de Georges d’Anthès, baron de Heeckeren (1812-1895)
et de Ekaterina Nikolaïevna Gontcharova, baronne de Heeckeren (1809-1843)

Né en Alsace, Georges d’Anthès refuse de servir la monarchie de Juillet et s’engage au service
de la Russie en 1834. Il devient vite un intime du Tzar et rencontre le poète Pouchkine, Natalia
Gontcharova son épouse ainsi que la soeur de celle-ci, Ekaterina.
Séducteur invétéré, il la courtise mais ne semble pas insensible aux charmes de sa soeur Natalia
Pouchkine. Des rumeurs font naître une profonde inimitié entre les deux hommes et le mariage,
le 10 janvier 1837, entre Georges d’Anthès et Ekaterina Gontcharova n’aplanit pas les soupçons
de Pouchkine envers son épouse. Le 8 février il provoque en duel son rival qui le tue.
Gracié par Nicolas 1er, d’Anthès n’ a cependant pas d’autre choix que de quitter la Russie.
Ekaterina le rejoint quelques temps après à Berlin.
Installé au château de Soultz en Alsace, Georges d’Anthès embrasse alors une carrière politique
qui le mènera au Sénat sous le Second Empire.