Lots

Lot 74

Vendu : 17 500 €

Léon de LEYRITZ (1888- 1976).

Catégorie : Sculpture Moderne

Léon de LEYRITZ (1888- 1976).
Le jardinier ou Au jardin
Bas-relief monumental en Lap.
Accidents et manques
H. 270 cm

Provenance :
Boutique du fleuriste André Baumann, 96 boulevard du Montparnasse, Paris 14e.
Par descendance.
Collection privée parisienne.

Littérature en rapport :
Alexis Douchin, Lap, une aventure technique artistique, dépliant de la ville d’Anthony, Services Archives, Culturel et InfoCom, septembre 2014.

Élève d’Antonin Mercié à l’école des Beaux-arts de Paris dès 1906, Léon de Leyritz est un artiste complet :
illustrateur d’ouvrages, céramiste, sculpteur et décorateur, il crée également des décors de théâtre, dont celui du Boléro de son ami Maurice Ravel. Portraitiste reconnu, il réalise le buste du même Maurice Ravel aujourd’hui conservé au Palais Garnier à Paris. Léon de Leyritz reçoit également de nombreuses
commandes d’oeuvres monumentales : Le Skieur à Val d’Isère, à la mer au château de Rambouillet ainsi que
le fronton du Palais de l’Elégance pour l’Exposition internationale de 1937 qui lui valut une médaille d’or. évoluant dans les milieux parisiens de la décoration et du courant Art déco, il adopte le matériau innovant
breveté par la société Lap en 1923 : il s’agit d’un ciment alumineux spécial, pauvre en métaux ferreux,
ux propriétés exceptionnelles : prise rapide, teinte très claire, surface translucide qui offre l’avantage
« d’apporter de la couleur dans l’habitation ». Bien que coûteux, ce matériau est immédiatement employé dans de nombreux projets décoratifs après sa présentation à l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925. Ainsi, le décorateur Jacques-Émile Ruhlmann l’utilise, ainsi que les frères Martel pour la décoration du paquebot le Normandie ou Pierre Patout pour l’habillage de deux cents magasins de vin Nicolas à Paris, à partir de
1926. Léon de Leyritz emploie ce matériau moderne et de haut standing pour réaliser la devanture et
l’intérieur de la boutique du célèbre fleuriste André Baumann, fondateur d’Interflora, située boulevard du Montparnasse. Le sujet de notre bas-relief, un immense jardinier doté d’un chapeau, torse nu et tenant un arrosoir, a fait partie du décor de ce célèbre magasin. Par ailleurs, Leyritz, tout comme Raoul Dufy, Léonard-Tsuguharu Fujita ou encore Albert
Binquet et Georges Saupique collaborent étroitement avec la manufacture du Lap en fournissant des cartons
ou des modèles pour réaliser divers grands panneaux ou bas-reliefs décoratifs à la fin des années 20.