Lots

Lot 206

Vendu : 3 000 €

Jean-Baptiste-Louis de ROMÉ DE LISLE (1736-1790) physicien et minéralogiste, l’un des créateurs de la cristallographie moderne.

Catégorie : Archives, authographes

Jean-Baptiste-Louis de ROMÉ DE LISLE (1736-1790) physicien et minéralogiste, l’un des créateurs de la cristallographie moderne.
L.A.S.  » De Romé De Lisle des Academies de Stockholm, des Curieux de la Nature et de Mayence « , Paris 30 décembre 1775, à M. ANDREA, apothicaire à Hanovre ; 4 pages grand in-fol. (un peu brunie).
LONGUE LETTRE OUVERTE EN RÉPONSE AUX OBJECTIONS D’UN LECTEUR DE L’ESSAI DE CRISTALLOGRAPHIE, parvenues par l’intermédiaire de Jacques-Emmanuel ROQUES DE MAUMONT [pasteur, conseiller du landgrave de Hesse-Hambourg, correspondant de Voltaire].
Les remarques critiques de l’apothicaire et son double index de Cristallographie sont le  » fruit d’une lecture attentive  » d’un  » homme tres instruit « , et aptes à améliorer une nouvelle édition, probablement dans le format in-4°,  » plus commode, car les additions, qui seront certainement très nombreuses, rendroient le format actuel trop volumineux « .
Romé de Lisle veut répondre à ses trois objections. La première concerne  » les tableaux cristallographiques  » qui font mention de diverses cristallisations qu’on ne rencontre pas dans le livre. Ces omissions, réelles, proviennent d’additions faites pendant l’impression, et il y a des lacunes dans les tableaux pour plusieurs motifs, mais pour le reste,  » je viens de me conformer exactement aux corrections de votre index, que j’ai vérifié avec le plus grand soin « … Suivent une vingtaine d’articles qui réfutent ou complètent les précisions de son correspondant : ainsi au tableau 6, figures 15 et 17,  » Smaragdus. Ajoutez dictus Morillon. C’est un spath vitreux dont il est parlé dans la note de la page 157, où il faudra citer le tableau et mettre dans le tableau Emeraude Morillon « …En ce qui concerne la demande de reproduire les figures de cristallisations données par LINNÉ et Hill, Romé de Lisle renvoie son correspondant aux ouvrages de ces savants :  » si vous les eussiez eu, il vous auroit été aisé de voir que j’ai fait graver non seulement toutes les figures de cristaux que ces auteurs ont publiées, mais même plusieurs autres qui leur étoient inconnues « … Enfin quant à la recommandation d’enrichir son ouvrage de cristallisatons décrites dans des ouvrages de chimie, il n’a pas prétendu  » épuiser cette matière, mais donner ce qui étoit connu, avec une idée des découvertes qui restoient à faire dans cette partie « …Dans la nouvelle édition, il exprimera publiquement sa gratitude à Andrea et  » aux divers savans étrangers qui m’ont honoré de leurs conseils « …