Lots

Lot 85

Estimation : 40 000-60 000

IMPORTANT MASQUE NGIL-FANG

Catégorie : workofart

IMPORTANT MASQUE NGIL-FANG
Gabon.
Bois peint avec traces de kaolin.
XXe siècle
H. 53 cm
Ce grand masque casque représente un visage
humain stylisé et allongé dont la face cordiforme et
légèrement concave est partagée par un long nez
fin. Les oreilles en forme de demi-lune se détachent
en haut relief sur les côtés. Les yeux et la bouche
sont juste suggérés par de simples incisions mises
en valeur par de fines entailles gravées qui rappellent
les tatouages qu’arboraient les Fang Ntoumou
et Mvai. La longue ligne du nez prolonge l’arcade
sourcilière en demi-cercle, soulignée par deux incisions
pour les sourcils. Deux trous de fixation de
parure ont été percés sur les côtés.
Le bois léger est très oxydé, rendu poreux par les
années. Les traces de kaolin recouvrent les scarifications.
L’extrême porosité du bois et son oxydation
confirment la grande ancienneté de ce masque, qui
date de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle.
Il est difficile de parler de style pour les masques du
Ngil puisqu’il n’en existe que très peu d’exemplaires,
tous collectés à la fin du XIXe siècle et du
début du XXe siècle. Tous possèdent sensiblement la
même morphologie : Visage très allongé, large
front arrondi, long nez qui prolonge l’arc en demicercle
de l’arcade sourcilière, petits yeux rapprochés,
bouche minuscule et sans lèvres, le menton
parfois gravé d’une barbe.
Le masque Ngil existe exclusivement chez les Fang,
peuple établi de la rivière Sanagra (sud du
Cameroun) au fleuve Ogooue (nord du Gabon) et en
Guinée équatoriale.