Lots

Lot 18

Estimation : 60 000-80 000

Important coffre et son présentoir en placage d’ivoire, lapis lazuli et bronze ciselé et doré par Jean Claret, 1842

Catégorie : Objet d'art ancien

Important coffre et son présentoir en placage d’ivoire, lapis lazuli et bronze ciselé et doré par Jean Claret, 1842
Le couvercle à doucine à décor de feuillages et frises enserrant une couronne de baron surmontant un cartouche chiffré AC. Le corps est orné de plaques et de colonnettes en lapis, il repose sur un piédouche rectangulaire à entrelacs feuillagés.
Signé Paris 1842, Jn Claret ARCHte INVt & DELINEAVIT.
H. 52 L. 62 P. 49 cm
Le présentoir en placage d’ivoire, dessus de cuir (probablement changé), piétement formé par quatre montants en bronze ciselé et doré en forme de console concavo-convexe réunis par une entretoise, terminés par des pattes de casoar et reposant sur une base pleine plaquée d’ivoire. Restaurations.
H. 79 L. 73 P. 59 cm
H. totale 131 cm
Provenance :
Très probablement un cadeau à l’occasion de la naissance en 1842 d’Alfred Charles de Rothschild, fils de Lionel de Rothschild (1808-1879) et de Charlotte de Rothschild (1819-1884), fille de Carl Mayer von Rothschild.

Jean Marie Pie Claret, né en 1805, architecte et décorateur des Rothschild, travailla en particulier pour les barons James et Salomon de Rothschild. Il a fourni des projets pour le château de Pregny et la rue Lafitte. Il fut un proche de Balzac à qui il servit de prête-nom lors de ses démêlés financiers, notamment lorsque Balzac tenta de racheter à bon compte les Jardies, sa maison de Sèvres qui devait être mise en vente à l’encan.
Sur les Jardies, voir L. Gozlan, Balzac intime, À la librairie illustrée, p.140-170 ; E. Werdet,
Portrait intime de Balzac, sa vie, son humeur et son caractère, E. Dentu, 1859, p. 339-
341 ; T. Gautier, Balzac, éd. J.L. Steinmetz, Le Castor Astral, 1999, p. 68-78.

Nous remercions madame Pauline Prévost-Marcilhacy pour son aide dans l’identification de la provenance de ce coffre et madame Marie-Bénédicte Diethelm pour ses précisions sur les liens entre Claret et Balzac.