Lots

Lot 5

Vendu : 17 000 €

Henry-Gatien BERTRAND.

Catégorie : autographe

Henry-Gatien BERTRAND. 35 L.A. (5 signées), floréal V-messidor VI (mai 1797-juillet 1798), à
SA FAMILLE (père, mère, frère et oncle) ; 68 pages in-4 ou in-8, la plupart avec adresse, cachets postaux
Arm. d’Italie, qqs cachets cire rouge.
INTÉRESSANTE CORRESPONDANCE DE L’ARMÉE D’ITALIE.
Raguse 26 floréal V (15 mai 1797). En arrivant, il a appris les préliminaires de paix signés près de Vienne [Leoben] :
 » Cette paix si désirable et si désirée la voilà donc conclue à l’honneur de la rep.  » ; il regrette un peu de ne plus
pouvoir prendre sa part des lauriers de l’Armée d’Italie ; s’il y a quelque expédition en Angleterre ou au Portugal,
il tâchera d’y aller… Les conditions allégées de quarantaine au lazaret de Raguse… Ancône 29 prairial (17 juin),il
va partir pour Bologne et se rendra au quartier général à Milan. 1 er messidor (19 juin), il va à Rome avec des officiers
pour la fête Saint-Pierre, et compte voir le général BUONAPARTE à Montebello, près de Milan… RomeVérone 15 brumaire (5 novembre). CHASSELOUP l’a proposé comme sous-directeur des fortifications en Lombardie…
Milan 22 brumaire (12 novembre), sur sa tournée d’inspection à Peschiera, Desenzano, Ponte San Marco, Brescia,
Lodi… Il doit examiner les élèves du Génie Cisalpin et donner un projet pour l’école… 27 brumaire
(17 novembre), il fait le point sur les positions françaises dans le nord de l’Italie… 19 frimaire (9 décembre), longue
lettre sur le général CHASSELOUP et sur les places qu’ils ont réparées en Italie, et sa propre situation comme
capitaine de 2 e classe… 2 nivose (22 décembre), il décrit à sa mère son uniforme… 19 nivose (8 janvier 1798),
nouvelles de Rome : l’ambassadeur BUONAPARTE va à Paris, après une émeute de  » patriotes  » qui a coûté la vie
au général DUPHOT.  » Il paraît que l’heure est sonnée pour les papes comme princes temporels  » ; Bertrand
s’interroge sur le rôle  » moteur  » des Anglais dans ces troubles… 10 germinal (30 mars), il a reçu l’ordre de se
rendre à Toulon ; il s’interroge sur la destination de cette expédition, probablement sur Malte… 12 germinal
(1 er avril), il se prépare à partir, mais se demande ce que deviendront les Français en Italie…
23 germinal (12 avril), il va partir avec les généraux Chasseloup et Caffarelli, et beaucoup d’autres officiers :  » Il
parait qu’on frappera de grands coups. On parle toujours de plusieurs expéditions. Rien ne perce. Celles qui
paraissent le plus probable sont toujours Malthe et le Portugal « …
ON JOINT un billet a.s. de Bertrand ; 2 L.A.S. de THABAUD, administrateur général des équipages militaires à
l’Armée d’Italie (avec une quittance a.s. de Bertrand) ; plus une belle vignette de l’Armée d’Italie à la pyramide