Lots

Lot 13

Vendu : 45 000 €

Hendrick Van BALEN (1575 – 1632) Ulysse et Nausicaa

Catégorie : tableau

Hendrick Van BALEN (1575 – 1632)
Ulysse et Nausicaa
Panneau de chêne parqueté.
Griffures et restaurations anciennes.
55 x 82 cm

Dans la mythologie grecque, Nausicaa, fille d’Alcinoos, est une princesse phéacienne. Elle est l’un des personnages de l’Odyssée d’Homère, où elle est mentionnée principalement au chant VI, dans l’une des scènes  les plus célèbres de l’épopée. La déesse Athéna lui apparaît en songe sous les traits d’une de ses amies, lui enjoignant d’aller laver son linge pour préparer ses noces. Elle se rend donc, accompagnée de ses suivantes, jusqu’à un fleuve voisin ; une fois le travail terminé, elles jouent à la balle, et leurs cris réveillent Ulysse, échoué non loin de là après le naufrage de son navire. Nu, sale et affamé, le héros décide de se manifester : “Quand l’horreur de ce corps tout gâté par la mer leur apparut, ce fut une fuite éperdue jusqu’aux franges des grèves. Il ne resta que la fille d’Alkinoos : Athéna lui mettait dans le coeur cette audace et ne permettait pas à ses membres la peur. Debout, elle fit tête… Nausicaa prend alors soin d’Ulysse, veillant à sa toilette, lui donnant des habits et une collation. Puis elle le conduit jusqu’à son père. Celui-ci propose même à Ulysse la main de sa fille (VII, 310 et suiv.)”. Louise Bruit-Zaidman in Le temps des jeunes filles dans la cité grecque. Nausicaa, Phrasikleia, Timareta et les autres, Clio 4, 1996. Nausicaa avant l’apparition d’Ulysse joue avec ses compagnes dans une prairie fleurie. La terre s’ouvre pour donner passage au char du dieu du monde souterrain. Ce char renverra durablement à la représentation du mariage.

Il existe une copie de notre tableau par Peeter Van Avont (1599-1652), passé en vente chez Sotheby’s à
Londres, le 3 juillet 1997, n° 113.