Lots

Lot 206

Estimation : 3 000-4 000

Guéridon en acajou et placage d’acajou estampillé J. Stöckel et JME d’époque Louis XVI

Catégorie : Mobilier Ancien

Guéridon en acajou et placage d’acajou estampillé J. Stöckel et JME d’époque Louis XVI
à deux plateaux en marbre blanc, le fût cannelé terminé par une base tripode à enroulement.
Ornementation de bronzes ciselés et dorés tels que grattoirs, moulures et frises de perles; petits manques et accidents.
Porte une marque au feu répétée deux fois : PC séparé par une croix de Lorraine dans un écu surmonté d’une couronne ducale.
H. 75,5 D. 67,5 cm
Joseph Stöckel reçu maître en 1775.

Cette marque au feu surmontée d’une couronne ducale est parfois associée à une autre marque similaire entremêlant le P et le C surmontée d’une couronne princière. Ces deux marques sont associées sur une paire de fauteuils d’époque Louis XVI (vente Couturier- Nicola 30 juin 1989 n°182). Un fauteuil en suite conservé au palais Rohan à Strasbourg ainsi qu’une paire de fauteuils cabriolet d’époque Louis XVI (également au palais Rohan ) ne portent que la marque surmontée d’une couronne princière. On retrouve cette dernière marque sur un ensemble conservé à la Résidence de Munich (reproduit dans Die Möbel der Residenz München, Prestel 1995 p. 180 et suiv., n° 42).
Surmontées de la couronne princière, les initiales P et C pourraient correspondre au prince Camille de Lorraine (1725-1780), prince de Marsan, cousin de Marie Antoinette, gouverneur de Provence en 1770.
L’usage de marquer les meubles des initiales des souverains ou princes élécteurs est fréquent en Allemagne à la différence de la France où l’on marque plutôt les initiales des châteaux (voir op. cit. nos 44, 47 et 48).