Lots

Lot 138

Vendu : 21 000 €

Emile Meyer (XIXe-XXe s.)

Catégorie : Tableau

Emile Meyer (XIXe-XXe s.)
Concours hippique au Palais de l’Industrie à Paris, 1886
Huile sur toile, signée et datée en bas à gauche.
74 x 50,5 cm

Comme chaque année depuis 1865, au printemps, le quartier des Champs Elysées est en effervescence : au Palais de l’Industrie – le Grand Palais – on célèbre l’excellence chevaline. Pendant près de trois semaines, le Concours central hippique de Paris, organisé par la Société Hippique française, investit la prestigieuse nef. Les présentations vont se succéder, glorifier le cheval et l’homme de cheval. Plus que jamais l’animal, moteur et valeur économique, va se changer en symbole social, en un véritable repère culturel. Juger le goût et la pratique du cheval Selon les années, 300 à plus de 600 chevaux venus de toute la France se livrent à l’examen de jurys experts et intraitables et à la critique redoutée des gradins. Si la Normandie, le Poitou, le Tarbais, le Limousin se partagent généralement la vedette, d’autres régions comme le Centre, sont régulièrement à l’honneur. éleveurs, propriétaires, directeurs d’écoles de dressage, marchands et loueurs, sociétés et compagnies présentent l’élite de leurs écuries.