Lots

Lot 172

Vendu : 32 500 €

Émile GALLÉ

Catégorie : Objet d'Art

Émile GALLÉ (1846-1904)
Grand vase ovoïde à corps modelé à chaud et col polylobé. Épreuve
réalisée en marqueterie de verre à décor de papillons sur fond de
salissures intercalaires, rouge, mauve et ambré.
Porte un poème gravé « Commencer sur la terre à vivre dans les cieux
Méry »
Signé.
H. 24 cm – L. 18,5 cm
Joseph MÉRY (1798-1866). Librettiste, auteur de théâtre, célèbre en
son temps. Il collabora avec Gérard de Nerval et Alexandre Dumas.
Bibliographie : Georges de Bartha, L’Art 1900, Lausanne, 1993 modèle
avec le même décor rep. p. 97 ; Musée Bellerive, Emile Gallé,
Zurich, 1980, modèle avec le même décor repr. sous le n° 92.
Un vase identique et portant cette même dédicace est reproduit dans
A. Duncan et G. de Bartha, Gallé le verre, Bibliothèque des Arts,
1985, p. 33 planche n°2 fig D.

« Gallé eut largement recours à la littérature comme source
d’inspiration pour ses créations en bois ou en verre. De nombreuses
citations figurent sur ses meubles ou ses verreries ; dans le premier
cas elles sont pyrogravées ou en marqueterie ; dans le second elles
sont creusées, gravées ou émaillées et Gallé les désigne sous le nom de
verreries parlantes. Les poésies sur verre devinrent des poèmes
vitrifiés.
(…) (Il) empruntait parfois un vers isolé à un poème pour souligner
le thème d’un vase ; dans d’autres cas, c’était un couplet ou une
strophe. La citation était toujours suivie du nom du poète. Si elle
était de Gallé lui-même, elle restait anonyme. Plusieurs vases à
inscriptions furent probablement élaborés de façon inverse : le
naturalisme ou le symbolisme évoqué par la pièce de verre rappelait à
Gallé une citation, ce qui l’amenait à un dernier passage chez le
graveur qui posait l’inscription décidée après coup.
La variété des sources des citations figurant sur les verreries de
Gallé rend hommage à son vorace amour de la lecture. (…) la plupart
proviennent de poètes et de dramaturges. (…) Les symbolistes
occupaient une place d’honneur : Baudelaire, Montesquiou, Hugo et
Maeterlinck. »

A. Duncan et G. de Bartha, Gallé le verre, Bibliothèque des Arts,
1985, p. 25.