Lots

Lot 278

Vendu : 1 200 €

Cabinet, attribué à Grohé, vers 1880.

Catégorie : Mobilier Ancien

Cabinet, attribué à Grohé, vers 1880.
En placage de poirier noirci et ébène, les deux vantaux ornés de plaques d’après Jean Goujon, signés F. Barbedienne.
H. 174 L. 120 P. 46 cm

Fondé à Paris par deux frères, Guillaume et Jean-Michel, en 1829, l’atelier s’adapte avec brio aux styles successifs qui rythment l’histoire des arts décoratifs au XIXe siècle. La maison Grohé compte rapidement parmi ses clients le roi Louis-Philippe, ses enfants Marie d’Orléans, le duc de Nemours et le duc d’Aumale, ce dernier lui confiant l’ameublement de ses appartements privés au château de Chantilly.
Plébiscités par l’aristocratie et la haute bourgeoisie, les frères Grohé continuent de fournir les têtes couronnées d’Europe, de Napoléon III à Victoria, tandis que pleuvent les récompenses aux expositions universelles. Lorsque Guillaume Grohé meurt en 1885, ses contemporains rendent hommage à celui qu’il considérent à la fois comme le digne héritier de Boulle et comme l’un des pionniers de l’ébénisterie en tant que « grand art industriel ».