Lots

Lot 208

Estimation : 3 000-4 000

Bergère en cabriolet en bois mouluré et relaqué par Jean-Baptiste Boulard d’époque Louis XVI

Catégorie : Mobilier Ancien

Bergère en cabriolet en bois mouluré et relaqué par Jean-Baptiste Boulard d’époque Louis XVI
Accotoirs en coup de fouet, elle repose sur des pieds cambrés.
Numéro d’inventaire au pochoir : F couronné N° 603 °2. Trace d’estampille.
H. 98 L. 70 P. 62 cm
Garniture de damas cramoisi d’époque XVIIIe siècle.
Provenance : livrée en 1786 pour le salon de la marquise de Coigny à Fontainebleau.
Voir l’inventaire des meubles de Fontainebleau dressé en 1787 (Archives nationales O1 3398, feuillet 358).

Notre bergère est décrite dans l’ameublement du salon de la marquise avec d’autres sièges de Boulard.
L’ensemble est décrit ainsi « couverte de damas cramoisi cloué de clous dorés, bois peint en blanc à moulure ». Il y
avait deux bergères en cabriolet d’où le n° 2 au pochoir.
Voir Laurent Condamy, Jean-Baptiste Boulard, Menuisier du Roi, Faton 2008, p.274 à 276 où l’un des fauteuils
de cet ameublement est illustré, pourtant d’un style complètement Louis XVI. Louise-Marthe de Conflans d’Armentières (1760-1832), marquise de Coigny. Marie-Antoinette disait d’elle : « je ne suis que la reine de Versailles, c’est
Madame de Coigny qui est la reine de Paris ».
Ses lettres échangées avec le Prince de Ligne sont restées célèbres.