Lots

Lot 262

Vendu : 40 000 €

A LOuis XV cartel clock by Caffieri / Cartel by Caffieri

Catégorie : Objet d'Art

Cartel en bronze ciselé et doré à décor d’une minerve tenant une lance et un bouclier dans des feuillages et des rocailles, flanqué d’un amour sur le côté désignant le cadran signé Julien Le Roy à Paris. Mouvement signé Julien le Roy à Paris, et Xbre 1757, 1799.
Inscrit sur un cartouche Caffieri fecit.
Par Jacques ou Philippe Caffieri.
Epoque Louis XV vers 1747.
H. 78 L. 38 cm sans les chaînes de suspension.
Julien Le ROY, reçu Maître en 1713.
Jacques Caffieri, né en 1678. Fondeur ciseleur des bâtiments du Roi en 1714.
Philippe Caffieri, né en 1714, reçu Maître fondeur ciseleur en 1743, sculpteur ciseleur ordinaire du roi en 1755.

Ce cartel est reproduit dans Mesures du temps et de l’espace, Office du Livre, 1970, Lausanne, fig. 147.

Un cartel identique, signé du même horloger, cadran signé Martinière 1747, et portant le poinçon du C couronné est conservé au J. Paul Getty Museum (N°72.DB.45) reproduit dans A handbook of the collections of the J. Paul Getty Museum, 1986, p. 40 n° 87.
Un autre conservé à la Chambre de Commerce de Bordeaux, reproduit dans La Maison française au
XVIIIe siècle, Pierre Verlet, Office du livre, 1966, p. 40.

Caractéristique de l’art rocaille, ce cartel est un bon exemple des œuvres de Jacques Caffieri. On peut supposer une collaboration avec Philippe, son fils, entré dans l’atelier de son père en 1747. Cette même année, dans son contrat de mariage avec Suzanne Edmée Duliège (Minutier central, Etude XLVI, liasse 311) on trouve un inventaire décrivant notre modèle :
« Sur un cartel, une figure de Minerve au sommet, un enfant tenant une faux au bas d’un coté ».
En 1749 lors du décès de Suzanne Duliège, un nouvel inventaire est dressé ; leur collaboration avec Julien Le Roy y est avérée par une dette de 180 livres.