Lots

Lot 84

Sold: 16,000 €

Thomas Germain DUVIVIER (Paris 1735 – 1814)

Category: Tableau Ancien

Thomas Germain DUVIVIER (Paris 1735 – 1814)
La table de l’architecte
Toile ovale mise au rectangle
80 x 76 cm
Signé et daté 1772
Restaurations anciennes
Reprise de la composition conservée à la Norton Simon Fondation de Los Angeles (102,6 x 78,7 cm).

Ayant reçu le prénom de son parrain, l’orfèvre Thomas Germain, et seul élève de Chardin, Duvivier a été étudiée et réhabilité par Michel et Fabrice Faré (La vie silencieuse en France au XVIIIème siècle, Fribourg, 1976, p.175 à 181). Généralement une sculpture ou un plâtre blanc figurent au centre de ses natures mortes, entourés d’outils d’artistes à l’exemple des allégories des arts de Chardin. Ici, c’est un chapiteau ionique qui tient cette place, devant un dessin de l’élévation d’une porte, et posé sur le plan d’un bâtiment. Ils sont entourés d’un compas, d’une plume et de livres.
La sobriété de la composition et le rappel de l’Antiquité sont caractéristiques du courant néoclassique, ancré dans l’esprit encyclopédique, où l’Art se mêle à la science dans une même inspiration vers le progrès. Cette nature morte délaisse la représentation naturaliste à la hollandaise et évolue vers une étude abstraite de formes assemblées qui deviendra un des principes de la modernité.