Lots

Lot 157

Sold: 800 €

Louis FEUILLÉE (1660-1732) religieux minime, explorateur, astronome, géographe et botaniste.

Category: Archives, authographes

Louis FEUILLÉE (1660-1732) religieux minime, explorateur, astronome, géographe et botaniste.
L.A.S. ” Fr. Louis Feuillee minime religieux indigne “, Marseille 14 mars 1698, à Jean-Dominique CASSINI, de l’Académie royale des Sciences, à l’Observatoire royal à Paris ; 3 pages in-4, adresse avec cachet de cire rouge.
BELLE ET LONGUE LETTRE SUR SES OBSERVATIONS ASTRONOMIQUES.
L’hiver et un vent d’est ne lui ont pas permis de faire des observations assurées, mais depuis quelques jours il a pu observer trois immersions du premier satellite, dans l’ombre de Jupiter. ” Je crois que ces observations sont assez justes, et s’il y a quelque erreur, elle ne peut aller de plus ou de moins que 15” secondes, a cause de la distance de mon pendule au lieu de mes observations ; […] je feus surpris de voir que bien loin que le satellite s’alla immerger dans l’ombre il commençoit à sortir de la plus grande digression orientale, que je connus alors à la vitesse, et à l’esloignement ou il y estoit de Jupiter l’ayant observé 5 heures quoyque le temps feut assés froid il n’est pas necessaire de vous faire remarquer ma patience, tant à suporter le froid, qu’à satisfaire ma passion ; les gens du mestier scavent ce que c’est, et il n’est rien au monde qu’on ne souffrît lorsqu’il s’agit de ces sortes d’affaires, pour moy je suis de ce temperemment ; je crois qu’il en est la meme chose de tous ceux qui font profession de ces sciences “… Il présente ensuite ses observations, précisant les jours et les heures, les conditions atmosphériques ; il a cru à une méprise de celui qui en a fait le calcul, ” estant assuré des tables de Monsieur CASSINY, faisant justice à ce grand homme que la posterité considerera avec raison, plus qu’un Archimede et qu’un Ptolomee par les sçavans et celebres monumens que vous avés donné et que vous donnés tous les jours au public “… Il explique comment il a procédé pour mesurer la distance du premier satellite au lieu de son entrée dans l’ombre au bord occidental de Jupiter, à l’aide d’une lunette et en comptant les vibrations d'” un petit pendule fait exprès ” : ” si j’eusse trouvé chés nos libraires vos tables j’aurois esté beaucoup soulagé et cela m’auroit abregé mes veilles ; monsieur CHAZELLES un de vos eleves me fait icy beaucoup d’amitié. J’ay attribüé tout cela à vous, quoyqu’il soit naturelement tres civil et tres bon, il a eu la bonté de me prester son objectif duquel je me suis servi, pour mes observations ; j’attends s’il plaît au bon Dieu d’observer apres demain 16 du mois l’immersion du second satellite dans l’ombre “…