Lots

Lot 90

Sold: 600 €

Anne BOUTET, dite Mademoiselle MARS (1779-1847) actrice, sociétaire de la Comédie-Française. 2 L.A.S., ce vendredi, [au baron de LA FERTÉ] ; 2 pages et 2 pages et demie in-8 (grand portrait lithographié joint).

Category: Archives, authographes

Anne BOUTET, dite Mademoiselle MARS (1779-1847) actrice, sociétaire de la Comédie-Française. 2 L.A.S., ce vendredi, [au baron de LA FERTÉ] ; 2 pages et 2 pages et demie in-8 (grand portrait lithographié joint).
SUR SES DÉMÊLÉS AVEC LE THÉÂTRE-FRANÇAIS.
Ayant appris que son correspondant était chargé de faire un rapport au Roi sur une affaire qui la concerne, elle est venue le voir : ” Je voulais vous dire quelques mots de la position fâcheuse où je suis vis-à-vis du Théâtre français, (non par ma faute toutefois) et qui ne peut changer, à ce qu’il parait, si le Roi ne daigne pas m’aider de sa protection. […] par l’appui que vous m’accorderez vous pouvez servir même le Théatre français en lui rendant un sujet dont le zèle et les services lui seront sans doute utiles “…
” Puisqu’il faut maintenant que nous passions votre vie, moi à me plaindre, et vous à m’écouter, voici encore une petite réclamation que je vous adresse. Je vous ai déjà parlé du mois d’avril, de la clôture de 8 jours, des répétitions de Misantropie [Misanthropie et repentir], et de l’impossibilité où je m’étais trouvée de jouer 20 fois dans 20 jours. Dans le mois de mai j’ai eu onze feux, il ne m’en est payé que 10. Et cependant on ne m’a donné dans le mois d’avril que tout juste mes 6 feux parce que je n’avais joué que 6 fois. Aujourd’hui j’ai mal à la gorge, je n’ai pu jouer le rôle fatigant de la Femme colère. Demain on ôte Misantropie sous prétexte que Mr TALMA est malade et il joue Régulus. Si je veux gagner mon jeton il faut que je joue le mauvais rôle de Benjamine. Croyez-vous que je puisse rester longtems dans cette aimable position à la comédie ? À chaque répertoire je subis une scène, tantôt de la part de Mr DAMAS, tantôt de la part de Mr VIGNY ; pour compléter la mystification que ces Messieurs me font essuyer depuis dix mois, ils veulent me persuader que c’est moi qui ai empêché la mise des pièces nouvelles, […] et si l’autorité ajoute des vexations à celles que je reçois des comédiens c’est m’obliger à me retirer. Je vais demander à jouer demain, si je ne l’obtiens pas, ce ne sera plus ma faute ; je vous demande de rétablir mes feux d’aujourd’hui et de demain parce qu’enfin si je suis malade on ne peut pas vouloir que je joue un rôle qui pourrait me mettre au lit pour 15 jours “…